Nouvelles

RMG – Réunion sur l'importance du Bulletin Salésien dans un monde qui change

lire plus

Egypte – Visite d'animation du Conseiller Général pour la Pastorale des Jeunes

lire plus

Italie – Don Bosco Formation-Europe (DBF-EU). Vers une proposition commune de formation salésienne-laïque pour la Région Méditerranéenne

lire plus

Australie – Un appel pour les nécessités des maisons salésiennes des îles Fiji et Samoa


03 juin 2018 22:00 | Por admin
Australie – Un appel pour les nécessités des maisons salésiennes des îles Fiji et Samoa

(ANS – Melbourne) – La Procure Missionnaire Salésienne d’Australie a lancé un appel à la solidarité en faveur du Centre Communautaire et Centre des Jeunes en cours de réalisation à Nasinu, dans les îles Fiji ; et pour le soutien de deux écoles salésiennes de Samoa, à Alafua et Salelologa.

Les îles Fiji sont une Nation avec beaucoup de ressources et beaucoup de défis : le 44% de la population a moins de 25 ans, mais un pourcentage significatif est en chômage et beaucoup sans toit. Les Salésiens sont présents au pays depuis 1999 et jusqu’à maintenant leur engagement missionnaire s’est concentré sur les écoles primaires locales, un orphelinat et l’apostolat dans les villages les plus près de leurs œuvres, à Suva.

Depuis 2017, cependant, on a confié aux Salésiens une nouvelle paroisse à Nisinu. Dans le plan général pour le développement de cette œuvre, on a prévu la construction d’un grand Centre Communautaire et un Centre des Jeunes polyvalent, la première structure de ce genre au Pays.

Le Centre pourra être utilisé pour de rencontres communautaires, rencontres des jeunes, activités liturgiques, d’éducation formelle et non-formelle, initiatives artistiques et culturelles, cours d’artisanat et activités sportives dans les structures appropriées.

Les deux écoles salésiennes à Samoa s’adressent aux élèves de familles avec peu de ressources. Le Centre Technique « Don Bosco » de Alafua a été fondé en 1988 et il compte actuellement 245 jeunes inscrits.

Dans un Pays avec un très haut taux de chômage, les élèves ont l’opportunité de choisir une formation générique ou spécialisée au commerce, trouvant souvent de bonnes opportunités de travail à la fin des études. Pouvoir améliorer les structures du Centre – mise à jour des ateliers, une bibliothèque et un atelier informatique avec accès à Internet – serait un objectif important pour la communauté scolaire.

L’Ecole Supérieure Co-Educative et l’Ecole Professionnelle salésienne de Salelolonga, arrivée à sa huitième année d’existence, éduque environ 300 jeunes, venant souvent des villages très éloignés.

Les Salésiens ont mis en place un ‘curriculum’ intégré, qui comprend matières académiques et techniques. Maintenant on voudrait mieux intégrer le sport dans le programme et offrir des bourses d’étude à quelques étudiantes de familles pauvres.

« Don Bosco disait aux bienfaiteurs : ‘Sans vous je ne peux rien faire’.  Ses paroles ont encore vraies aujourd’hui ! Ensemble, par contre, nous pouvons briser le cycle de la pauvreté », affirme le Salésien Coadjuteur Michael Lynch, responsable de la Procure Missionnaire Salésienne australienne.

Ultérieures informations sont disponibles à l’adresse : www.salesianmissionsaustralia.org.au