Nouvelles

RMG – Réunion sur l'importance du Bulletin Salésien dans un monde qui change

lire plus

Egypte – Visite d'animation du Conseiller Général pour la Pastorale des Jeunes

lire plus

Italie – Don Bosco Formation-Europe (DBF-EU). Vers une proposition commune de formation salésienne-laïque pour la Région Méditerranéenne

lire plus

Autriche – « Senior Experts Austria » : un programme de volontariat où tout le monde gagne


26 mars 2019 23:00 | Por admin
Autriche – « Senior Experts Austria » : un programme de volontariat où tout le monde gagne

(ANS – Vienne) – Depuis 2018 l’ONG autrichienne « Jugend Eine Welt-Don Bosco Aktion Austria » envoie des volontaires « Senior expert » dans les projets salésiens en Afrique, Asie et Amérique Latine. Ces volontaires, mûrs d’âge et experts dans leur travail, sont toujours accueillis avec beaucoup de joie dans les diverses institutions salésiennes, puisqu’ils contribuent avec compétence et efficacité, par exemple comme experts agricoles, techniciens ou médecins, enseignants ou psychothérapeutes. Le 21 mars on a présenté le nouveau programme « Senior Experts Austria », durant un événement qui a eu lieu au « Palais Coburg » de Vienne, soutenu par la Fondation « POK Pühringer Privatstiftung ».

Comme hôte d’honneur « Jugend Eine Welt » a accueilli le salésien coadjuteur John Ngigi Njuguna, participant du projet « DBTECH AFRICA », avec base au Kenya, qui coordonne plus de 100 Centres Salésiens de Formation Professionnelle (CFP) distribués en 35 Pays d’Afrique. « Nous avons besoin de ces personnes ! Il est important qu’ils partagent leur expérience avec nous et qu’ils forment nos enseignants. Eux, de leur côté, prennent du bénéfice du lien social avec la réalité africaine : au lieu de penser toujours à leur passé, regardons à leur avenir et comment peuvent-ils contribuer avec les compétences qu’ils ont ».

Le P. Rafael Bejarano Rivera, Directeur du CFP salésien de Armenia, Colombie, a confirmé qu’il s’agit d’un projet qui avantage tout le monde : la contribution des volontaires ‘senior’ est vraiment nécessaire un peu partout, et les volontaires trouvent une nouvelle signification à leur vie et ils en sont très contents.

Sr Maria Roher, des Filles de Marie Auxiliatrice, qui coordonne une maison d’accueil pour filles, en Tunisie, a affirmé que l’Europe devrait donner davantage de soutien aux jeunes Africains. « Beaucoup de jeunes africains sont chômeurs à cause de leur manque d’éducation. Il est fondamental de les soutenir là où ils se trouvent et leurs offrir des perspectives dans leurs Pays d’origine, pour éviter qu’ils ne finissent noyés dans la Méditerranée sur la route vers l’Europe où, de toute façon, n’auraient pas un bon avenir ».

Ceux qui ont déjà eu des expériences comme volontaires ’senior’ ont confirmé de s’être bien trouvés dans les institutions salésiennes et la plus grande partie est prêtre à y retourner. Comme Josef Loderbauer, un technicien électricien de grande expérience, qui, en 2018, a aidé à relancer un cours de formation en Technologie Solaire au CFP salésien à Kamuli, en Ouganda.

Ce n’est un parmi tant d’autres : il y a 60 autres experts’ senior’ qui pourraient être employés s’il on pouvait garantir le soutien économique nécessaire.

Pour cela, Reinhard Helsener, Directeur de « Jugend Eine Wely », a invité tout le monde à contribuer : « Jugend Eine Welt a une expérience de plus de 20 ans, dans l’organisation de programmes de volontariat. S’il vous plait, investissons tous dans l’avenir des jeunes ».