Nouvelles

RMG – Réunion sur l'importance du Bulletin Salésien dans un monde qui change

lire plus

Egypte – Visite d'animation du Conseiller Général pour la Pastorale des Jeunes

lire plus

Italie – Don Bosco Formation-Europe (DBF-EU). Vers une proposition commune de formation salésienne-laïque pour la Région Méditerranéenne

lire plus

Autriche – « Voici Noël : et toi, qu’as-tu fait ? » Réflexions d’un jeune missionnaire


23 décembre 2018 23:00 | Por admin
Autriche – « Voici Noël : et toi, qu’as-tu fait ? » Réflexions d’un jeune missionnaire

(ANS –Vienne) – La chans on « So this is Christmas » me touche toujours quand je l’écoute, surtout les mots « and what have you done ? » (qu’as-tu fait). J’y ai réfléchi et je pense que la Noël devrait nous faire bouger à faire quelque chose. Ce mouvement je l’appelle exode. Notre rapport avec Dieu est plein d’exodes et don Noël aussi.

Voyons l’Ancien Testament, où nous lisons comment Dieu a envoyé au loin Abraham et, plus tard, il a guidé Israël hors de l’esclavage, grâce à Moïse. En Genèse 12, 1-2, on lit : « Le Seigneur dit à Abram : parts de ton pays, de ta famille et de la maison de ton père, vers le pays que je te ferais voir. Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai, je rendrai grand ton nom. Sois en bénédiction ».

Un passage semblable se trouve en Exode 3, 7-8 : « Le Seigneur dit : J’ai vu la misère de mon peuple en Egypte et je l’ai entendu crier sous les coups de ses gardes-chiourme. Oui, je connais ses souffrances, Je suis descendu pour le délivrer de la main des Egyptiens et le faire monter de ce pays vers un pays ruisselant de lait et de miel ».

Abraham fut envoyé dans un nouveau pays, où il aurait dû fonder le peuple de Dieu. Moïse aussi a entendu la voix de Dieu et il a rejoint la Terre promise. Beaucoup de prophètes ont dû aller à l’extérieur. Pour cela je pense que l’histoire de Noël est une expérience d’exode.

L’incarnation du Christ est un miracle et un secret. C’est aussi un exode du Ciel à la terre, car Dieu veut nous sauver. Il est miséricordieux et plein d’amour, c’est pour cela qu’Il est venu nous sauver, comme il a sauvé Israël autrefois.

La Noël nous incite, nous aussi, à l’exode de nos sécurités en faveur des pauvres et des étrangers. Cela demande beaucoup de compassion, comme Dieu l’a eue avec les plus pauvres. Certainement, nous devons fêter avec nos familles et nos amis ; mais ce Jésus que nous fêtons, nous attend en ceux qui n’ont rien et personne pour fêter.

Es-tu prêt à faire cet exode – comme Jésus – cette année et à aller vers les autres, les voisins, les sans–abri, les jeunes de la rue ?

Bonne fête de Noël !