Nouvelles

RMG – Réunion sur l'importance du Bulletin Salésien dans un monde qui change

lire plus

Egypte – Visite d'animation du Conseiller Général pour la Pastorale des Jeunes

lire plus

Italie – Don Bosco Formation-Europe (DBF-EU). Vers une proposition commune de formation salésienne-laïque pour la Région Méditerranéenne

lire plus

Bolivie – « La première chose qu’un missionnaire doit faire est de savoir transmettre la foi »


11 juillet 2018 22:00 | Por admin
Bolivie – « La première chose qu’un missionnaire doit faire est de savoir transmettre la foi »

(ANS – Santa Cruz) – Le 10 juillet s’est ouvert à Santa Cruz, en Bolivie, le V Congrès Missionnaire Américain (CAM V), inauguré avec la présentation du cardinal Fernando Filoni, Délégué du Pape François, qui a encouragé les plus de trois mille participants à être « crédibles par leur témoignage ». Les Salésiens de l’Amérique Latine et du monde participent à ce grand événement. Un d’eux, au nom du Recteur Majeur, est le P. Martin Lasarte, du Dicastère des Missions.

« Un missionnaire est comme une chandelle, il allume la lumière et il la passe aux autres. Etre un missionnaire évangélisateur c’est porter la lumière du Christ, mais pour la porte, nous devons d’abord l’allumer dans nos cœurs. Chaque chrétien doit faire resplendir l’Evangile dans sa vie  et diffuser la joie de la Parole de Dieu aux autres », affirme le P. Lasarte.

« C’est une grande joie que d’être en cette terre bénie ! C’est la première fois que je vais en Bolivie » poursuit le Salésien, un missionnaire salésien uruguayen qui a travaillé de longues années en Afrique, en Angola, et qui, actuellement, sert la Congrégation dans le Dicastère pour les Missions Salésiennes.

Durant son séjour en Bolivie, le P. Lasarte visitera aussi la Province, les communautés et les œuvres salésiennes, dans le but de connaitre et encourager l’esprit missionnaire. « La participation à ce grand événement me fait comprendre qu’en Bolivie  s’est réveillé un grand mouvement et que  celle-ci est, sans doute, une communauté missionnaire, une Province missionnaire, une Province vivante et qui aura un avenir », ajoute-il.

Le P. Lasarte a été chargé de visiter les communautés salésiennes, d’encourager les diverses propositions pastorales et d’accompagner le volontariat missionnaire salésien. A ce propos, il ajoute : « C’est merveilleux de faire passionner les jeunes au service et à la mission et si cela devient réalité, la Province, la mission, le charisme, auront un grand avenir devant soi ».

« La première chose qu’un missionnaire doit faire – souligne-t-il encore – est de savoir transmettre la foi de manière naturelle, avec joie, témoignant avec l’amour et les paroles. Le missionnaire est appelé à évangéliser, laissant parfois ses propres communautés, laissant tout derrière soi, pour semer l’espérance de l’Evangile ».

Ce V Congrès Missionnaire Américain met en évidence le défi des communautés ecclésiales, pour créer de groupes missionnaires qui maintiennent vivante dans les communautés, dans les paroisses, dans les familles, la signification de « sortir pour aller à la rencontre et porter l’Evangile ».