Nouvelles

Italie – Don Bosco Formation-Europe (DBF-EU). Vers une proposition commune de formation salésienne-laïque pour la Région Méditerranéenne

lire plus

Italie – De la Sicile au Sénégal, un pont d'éducation et de solidarité au nom de Don Bosco

lire plus

Chili – Réunion du Réseau Éducatif Salésien : « Coïncider. Comme levain dans le monde »

lire plus

Brésil – Ouverture d’une « capsule du temps » de 1954 dans une vieille école salésienne


14 février 2019 23:00 | Por admin
Brésil – Ouverture d’une « capsule du temps » de 1954 dans une vieille école salésienne

(ANS – Campinas) – Le 31 janvier dernier, à l’occasion de la fête de Don Bosco, a été une journée d’anxieuse attente à l’œuvre sociale « São João Bosco » de Campinas : les anciens élève de la demi-pension « São João », avec les responsables et le personnel de l’œuvre sociale « São João Bosco », se sont retrouvés pour l’ouverture d’une « capsule du temps » – une bouteille insérée dans le piédestal d’un buste de Don Bosco – scellée en 1954.

La manufacture historique était une sorte de légende locale : la demi-pension « São João » avait été fondée en 1909 et avait donné ses services scolaire et ses repas à des générations d’élèves de diverses classes sociales jusqu’en 1994, année où le centre a été converti en une œuvre d’assistance sociale. On disait toujours que dans le buste de Don Bosco était gardée une « capsule du temps », mais il n’y avait pas de registres ou données officielles en mesure de confirmer cette histoire. Puis, dans l’après-midi du 31 janvier dernier, les anciens élèves du « São João », avec les membres de l’actuelle œuvre sociale « São João Bosco » se sont retrouvés pour commémorer les 110 ans du centre (festivités qui auront leur clou en juin prochain) et ils ont proposé de découvrir ce qu’il pourrait y avoir dans la « capsule du temps ».

Ainsi, après la célébration de l’Eucharistie, le Directeur actuel de l’œuvre sociale, le P. Orivaldo Voltolini, et l’ex directeur de la demi-pension « São João », ont ouvert la cavité où se trouvait la « capsule du temps ». Angélica Barbosa, historienne et coordinatrice de l’œuvre, et Luis Monteiro, restaurateur du patrimoine de l’institut, ont guidé les diverses phases de la procédure, assurant que les documents et les objets soient traités avec tout le soin nécessaire. A la fin on a extrait la capsule : une bouteille en verre remplie de documents historiques de l’institution, une copie du journal ‘Diario do Povo’ du 17 mars 1954 et une pellicule photographique.

A l’intérieur de la bouteille il y avait aussi des messages d’élèves, une pièce de monnaie espagnole, un scapulaire, quelques éléments de la vie scolaire quotidienne, une carte de l’Oratoire, un registre avec les notes des élèves, une description de l’œuvre de l’époque, et les noms du directeur, du Maire de la ville et même du Pape en fonction en 1954.

Avec la « capsule du temps » est revenue à la lumière une partie de l’histoire salésienne de Campinas et de son service à l’éducation des jeunes.

{gallery}Brasile – Capsula del tempo{/gallery}