Nouvelles

Italie – Don Bosco Formation-Europe (DBF-EU). Vers une proposition commune de formation salésienne-laïque pour la Région Méditerranéenne

lire plus

Italie – De la Sicile au Sénégal, un pont d'éducation et de solidarité au nom de Don Bosco

lire plus

Chili – Réunion du Réseau Éducatif Salésien : « Coïncider. Comme levain dans le monde »

lire plus

Brésil – Unis dans le mystère de l’Agneau de Dieu, engagés avec l’Eglise et la cause indigène


12 juillet 2018 22:00 | Por admin
Brésil – Unis dans le mystère de l’Agneau de Dieu, engagés avec l’Eglise et la cause indigène

(ANS – Campo Grande) – Le dimanche prochain, 15 juillet 2018, sera célébré le 42ème anniversaire du martyre du Serviteur de Dieu Père Rodolphe Lunkenbein, SDB, et Simão Bororo. Dans le cadre de cet anniversaire, le Père Gildásio Mendes, Supérieur de la Province Brésil-Campo Grande (BCG) affirme que « cette année, cet événement revêt une importance ecclésiale et salésienne particulière, car le processus diocésain de béatification et de canonisation en cours de ces deux Serviteurs de Dieu exprime de manière significative le don du Saint-Esprit à un moment significatif pour notre Province et pour notre Eglise ». Le témoignage de ces deux martyrs a, en effet, une résonnance plus particulière cette année, et ce, pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, le 125ème anniversaire du lancement de la présence missionnaire salésienne au Mato Grosso dont les célébrations ont débuté le 18 juin et se termineront en janvier 2019. Le témoignage de ces martyrs se présente comme l’un des fruits de la sainteté promue par la mission salésienne dans ce territoire depuis 125 ans.

Ensuite, cet anniversaire se célèbre dans l’ambiance de la préparation du Synode spécial pour la région de l’Amazonie voulu par le Pape François qui se tiendra en octobre 2019. Un Synode qui a pour objectif « d’identifier de nouvelles voies pour l’évangélisation de cette portion du peuple de Dieu, spécialement les indigènes, souvent oubliés et sans perspective d’un avenir serein ».

En outre, il y a la figure du catéchiste indigène Simão qui est aussi un élément important par rapport à l’Année du Laïcat promue par la Conférence épiscopale brésilienne. Cette figure représente, en effet, un modèle chrétien qui « a su assumer sa vocation avec la radicalité évangélique, a fait l’expérience de l’inculturation de l’Evangile dans sa vie, a témoigné de sa foi en Jésus-Christ et a partagé la joie de l’Evangile avec son peuple et les missionnaires ».

Et pour finir, le modèle de ces deux martyrs touche de plein fouet le thème du 28ème Chapitre Général des Salésiens de Don Bosco « Quels Salésiens pour les jeunes aujourd’hui ? » qui sera célébré en 2020 à Turin (Italie).

Le Père Rodolphe et Simão – poursuit le Père Mendes – ont été témoins de la foi dans le Christ Ressuscité vécue au quotidien, dans le rapport fraternel avec les autres, dans le travail, la prédication de la Parole de Dieu et la catéchèse, la prière ordinaire, l’amour pour la Madone, la joie et l’engagement évangélique pour la cause indigène ».

Avec la célébration du 42ème anniversaire de martyr de ces deux témoins du Christ, plusieurs raisons nous conduisent à rendre grâce à Dieu pour le don de la sainteté qu’il fait à l’Eglise, particulièrement à la Congrégation.