Nouvelles

RMG – Réunion sur l'importance du Bulletin Salésien dans un monde qui change

lire plus

Egypte – Visite d'animation du Conseiller Général pour la Pastorale des Jeunes

lire plus

Italie – Don Bosco Formation-Europe (DBF-EU). Vers une proposition commune de formation salésienne-laïque pour la Région Méditerranéenne

lire plus

Burkina Faso – Adieu au P. Fernando Hernández, missionnaire salésien assassiné


29 mai 2019 22:00 | Por admin
Burkina Faso – Adieu au P. Fernando Hernández, missionnaire salésien assassiné

(ANS – Bobo Dioulasso) – Le 23 mai à Bobo Dioulasso, Burkina Faso, les funérailles du P. Fernando Hernández, SDB, décédé vendredi 17 mai pour un acte criminel sur lequel les autorités enquêtent toujours. Depuis l’ouverture de la chapelle ardente à 7h30 du matin, il y a eu un flot ininterrompu de personnes qui sont venues témoigner de leur affection pour le missionnaire décédé et de leur proximité avec toute la communauté. Puis, à 8h30 du matin, la prière pour les défunts, qui a commencé la célébration en suffrage du P. Hernández.

La cérémonie religieuse, comme c’est souvent le cas dans les communautés chrétiennes d’Afrique, a duré au total plus de trois heures et a vu la participation de milliers de personnes qui ont occupé tout le pavillon couvert spécialement aménagé dans l’école salésienne par des soldats et pré-novices salésiens.

Sur le mur central, il y avait une photo du P. Hernández, entourée de la phrase de Don Bosco : « J’ai promis à Dieu que jusqu’à mon dernier souffle ce serait pour mes chers jeunes !

Une fois la prière pour les morts terminée, présidée par le P. Américo Chaquisse, Conseiller régional pour l’Afrique-Madagascar, l’Eucharistie a commencé, concélébrée par 60 prêtres, un témoignage impressionnant de l’Église locale engagée envers son peuple.

La présence de l’évêque émérite du diocèse, du Secrétaire de la Nonciature apostolique dans le pays, des communautés religieuses, des organisations diocésaines, des salésiens et des collaborateurs laïcs d’autres présences salésiennes dans différents pays, des groupes et associations de la Famille Salésienne et des autres entités religieuses, avec des représentants du corps diplomatique espagnol, le gouvernement et les autorités civiles de la ville, ont soutenu et accompagné la communauté salésienne éprouvée par ce deuil soudain, et Marcelino Hernández, frère de Don Fernando, arrivé d’Espagne pour la famille.

Au sein de l’assemblée, un grand groupe était composé de ses élèves de l’école professionnelle et d’autres jeunes membres des communautés chrétiennes qui, par leur attitude, ont montré qu’ils avaient interprété les enseignements et la vie vécue avec le P. Hernández comme des dons que le missionnaire leur faisait.

Les paroles de conclusion prononcées par le P. Juan Carlos Ingunza, ancien directeur du Centre Don Bosco de Bobo Dioulasso, par le vicaire général du diocèse, par le président des religieux du Burkina Faso, le secrétaire de la Nonciature apostolique au Mali et au Burkina Faso et le Provincial salésien, ont mis en lumière la figure du P. Hernández dans son éclat.

La reconnaissance et l’appréciation de son don total pour la mission, jusqu’au don de la vie et de la gratitude pour la volonté du P. Hernández d’être enterré en Afrique, étaient les éléments centraux de la cérémonie d’adieu.

Enfin, les restes de Don Hernández ont été accompagnés en procession jusqu’au tombeau creusé dans le jardin de la maison salésienne, où, avec des prières rituelles et un applaudissement final, une journée pleine de sens et d’espérance partagée a pris fin.

{gallery}AFO – Funerali don Hernandez 2019{/gallery}