Nouvelles

Italie – « Une si grande église » pour une « si grande chose. » Le Cardinal Parolin au « Don Bosco » à Rome

lire plus

Sri Lanka – Plus de 6 000 personnes bénéficient des dons alimentaires de « Salesian Missions »

lire plus

Italie – Don Bosco retourne dans la prison des jeunes

lire plus

Equateur – “ Beaucoup parmi eux sont heureux avec peu de choses” : Fabrizio e Federico de Milan à Taisha


29 août 2018 22:00 | Por admin
Equateur – “ Beaucoup parmi eux sont heureux avec peu de choses” : Fabrizio e Federico de Milan à Taisha

(ANS – Taisha) – Fabrizio Usai a 26 ans, c’est un professionnel en Biotechnologie ; Federico Maffioletti, 26 ans, est un producteur de bière artisanale. Italiens tous les deux, depuis peu ils ont fait l’expérience de volontariat, pendant deux mois, dans la mission de Taisha, en Equateur.

Fabrizio et Federico se sont formés à l’école des Salésiens de Milan. Tous les deux ont étudié à l’Université de l’Etat de la ville. L’expérience à Taisha et dans les communautés voisines leur est inoubliable et un défi pour leur vie : « Evaluer la simplicité de vie de ces enfants et jeunes et, à partir de cette simplicité, être heureux ».

« La motivation pour vivre cette expérience est venue de l’oratoire », commente Fabrizio, alors que dans le cas de Federico elle vient du Mouvement Salésien des Jeunes. Federico a déjà réalisé une expérience de volontariat d’un mois en Ethiopie et le désir de faire du volontariat de Fabrizio était dû au témoignage de son ami. En collaboration avec le responsable du volontariat missionnaire de Milan, on a donné l’opportunité de cette expérience dans l’Amazonie équatorienne.

Malgré la langue, les chants, les jeux, l’aide aux jeunes et appui à la mission, voilà leurs tâches à Taisha et dans les communautés voisines.

Dans les éclats de rires ils racontent que ce fut la première fois qu’ils ont pris un petit avion et, selon Federico, « la première et dernière fois ». En cette occasion ils ont visité la communauté de Wasakentza et sont resté émerveillés de voir une école au milieu de la jungle.

Pour cela, les deux volontaires partageront leur expérience avec les jeunes de Milan. « Ici à Quito, comme en Europe, la vie est très facile, mais quand tu vas dans une communauté missionnaire, c’est une autre réalité. C’est important pouvoir admirer la réalité des enfants et des jeunes. Beaucoup d’eux sont heureux avec peu de choses : ils jouent avec un bâton, une corde ; nous, au contraire, nous avons le computer et tout… nous ne sommes pas capable d’évaluer et ce que nous avons et que nous sommes ».

Rentrés en Italie, ils témoigneront de cette expérience qui a été très importante pour leurs vies. Fabrizio et Federico ont été très heureux avec les jeunes de Taisha.