Nouvelles

RMG – Réunion sur l'importance du Bulletin Salésien dans un monde qui change

lire plus

Egypte – Visite d'animation du Conseiller Général pour la Pastorale des Jeunes

lire plus

Italie – Don Bosco Formation-Europe (DBF-EU). Vers une proposition commune de formation salésienne-laïque pour la Région Méditerranéenne

lire plus

Equateur – Le tremblement de terre a détruit beaucoup de vies. Aujourd’hui on repart avec de nouveaux édifices scolaires


07 mai 2018 22:00 | Por admin
Equateur – Le tremblement de terre a détruit beaucoup de vies. Aujourd’hui on repart avec de nouveaux édifices scolaires

(ANS – Manta) – Le 16 avril 2016, un tremblement de terre secoua la zone de la côte de l’Equateur. Le bilan fut tragique : 700 morts, plus de 6.000 blessés et presque 30.000 sans-abri. Parmi les œuvres salésiennes celle de Manta, près de l’épicentre du séisme, fut la maison la plus durement frappée. L’église paroissiale fut détruite, le vieil édifice de l’institut a dû être abattu et la maison pour retraites fut très endommagée.

En présence des autorités salésiennes du Pays, des autorités civiles et ecclésiastiques de ville de Manta, en fin avril a eu lieu l’inauguration des nouveaux édifices construits après le tremblement de terre.

A la cérémonie d’inauguration ont participé : Jorge Zambrano, Maire du Gouvernement Autonome Décentralisé de Manta, les membres du Conseil Cantonal, les autorités du Département de l’Education, les directeurs des maisons salésiennes, Mr Carlos Bergmann, Vice-Président de l’Assemblée Nationale, anciens élèves, élèves et leurs familles.

Les édifices inaugurés font partie de la première phase de reconstruction du Centre Educatif, qui comprend : un édifice pour les classes, un édifice pour les laboratoires de Physique, Mathématique, Biologie, Chimique et 3 d’Informatique, la cour centrale, le réfectoire, un petit terrain en herbe synthétique et un terrain pour divers usages. Pour la deuxième phase est prévue la construction d’un édifice administratif, l’Aula Magna et une salle de gym.

Les investissements nécessaires pour la reconstruction de cette œuvre viennent des contributions privées, de la Province salésienne de l’Equateur et de la communauté salésienne de Manta.

Les Salésiens opèrent au service des enfants et de jeunes de Manta depuis plus de 70 ans. En 1942, le premier groupe de Salésiens, guidés par le P. Telmo Andrade, arriva en ville. Deux ans plus tard, le P. Julio Maria Haro fut envoyé pour fonder une école et pour s’occuper de la paroisse. Les premiers Salésiens, conscients que seule l’éducation offre un avenir aux jeunes, en 1944 commencèrent la construction de celle qui serait devenue « l’Unité Educative Salésienne ‘San José’ ».

L’œuvre comprend une école avec 1350 élèves, la paroisse « Notre-Dame du Rosaire », l’oratoire, la maison pour retraites « Ste Marie de Crucita » et le temple dédié à St Pierre et Paul.