Nouvelles

Italie – « Une si grande église » pour une « si grande chose. » Le Cardinal Parolin au « Don Bosco » à Rome

lire plus

Sri Lanka – Plus de 6 000 personnes bénéficient des dons alimentaires de « Salesian Missions »

lire plus

Italie – Don Bosco retourne dans la prison des jeunes

lire plus

Equateur – Óscar, l’enfant qui a pu récupérer son enfance


08 juillet 2018 22:00 | Por admin
Equateur – Óscar, l’enfant qui a pu récupérer son enfance

(ANS – Ambato) – Selon le Ministère de l’Inclusion Economique et Sociale, le travail juvénile, en Equateur, s’est réduit en ces six dernières années ; cependant plus de « 360.000 enfants, en Equateur, travaillent dans la rue, vendant bonbons ou demandant l’aumône ». En moyenne, le 8,56% des enfants et adolescents travaillent, dans le Pays. Óscar est l’un de ces enfants de la rue. A neuf ans il a commencé à travailler : c’est là que son enfance a été interrompue.  « A cet âge – explique-t-il – je me suis rendu compte de la situation de ma famille ».

Óscar a 11 ans, aujourd’hui, et depuis un an il fréquente la « Casa Don Bosco » d’Ambato, où il étudie, il reçoit à manger, le soutien scolaire, il pratique le sport et où il trouve des personnes qui s’occupent de son bien-être intégral.

Óscar est l’un des 90 enfants et jeunes suivis par les Salésiens à la « Granja Don Bosco » d’Ambato, grâce au projet « Mi Caleta » à Quito, qui a besoin de support pour continuer son service d’accueil, de soutien et éducation des enfants de la rue.

Les enfants qui participent au projet sont comme Óscar : enfants qui viennent de familles avec ressources très basses, enfants travailleurs, avec problèmes de malnutrition… et avec de grosses difficultés familiales. « Mes parents sont de la Colombie et nous sommes arrivé en Equateur en 2007, fuyant le conflit armé. Ma mère était enceinte de moi et elle a vu comment furent tués mes deux frères, que je n’ai jamais connus. A cause du choc qu’elle a eu, moi aussi j’ai risqué de mourir. D’autre part, elle a subi de graves conséquences et elle ne peut travailler. Mon père est le seul qui gagne quelque chose »

 La « Granja Don Bosco » d’Ambato, le projet « Mi Caleta » de Quito et le projet « Chicos de la Calle » de la Fondation « Proyecto Salesiano del Ecuador » cherchent à améliorer la qualité de la vie des enfants de la rue, en offrant : logement, structures idoines et sûres, une alimentation adéquate, les soins sanitaires ; un accompagnement psychologique personnel, familial et scolaire ; une éducation et/ou formation professionnelle.

En Equateur, les salésiens servent plus de 1200 enfants et adolescents en situation de vulnérabilité, en 6 villes : Quito, Guayaquil, Esmeraldas, San Lorenzo, Santo Domingo et Ambato.

Óscar a récupéré, aujourd’hui, son enfance ; c’est ce que les salésiens désirent pour des milliers d’enfants de la rue de tout le Pays.