Nouvelles

RMG – Réunion sur l'importance du Bulletin Salésien dans un monde qui change

lire plus

Egypte – Visite d'animation du Conseiller Général pour la Pastorale des Jeunes

lire plus

Italie – Don Bosco Formation-Europe (DBF-EU). Vers une proposition commune de formation salésienne-laïque pour la Région Méditerranéenne

lire plus

Espagne – 500 mineurs à risque d’exclusion bénéficieront, cet été, de l’accompagnement salésien


02 juillet 2018 22:00 | Por admin
Espagne – 500 mineurs à risque d’exclusion bénéficieront, cet été, de l’accompagnement salésien

(ANS – Valencia) – « Situation à risque » est une phrase qui a une signification très vaste et en même temps complexe. On pourrait la définir comme « cette situation par laquelle, à cause de circonstances personnelles ou familiales, le développement intégral du mineur est à risque » comme dit E. Carballeira. « Les enfants à risque – dit-il – sont, normalement, ceux qui vivent dans des conditions particulières : désintégration de la famille, pauvreté, bas niveau culturel… ». En Espagne, la situation socio-économique est en train d’exacerber ces conditions, et les mineurs à risque d’exclusion, sont en augmentation.

On a écrit et, souvent, on a insisté sur le fait que les enfants ont trois droits primaires : santé, éducation et protection, que beaucoup de gouvernements ont oublié. De la part de « Save the Children » on affirma qu’actuellement « un enfant sur trois, en Espagne, est à risque de pauvreté ou d’exclusion sociale ». Pour les Salésiens, les enfants et les jeunes sont la raison du processus éducatif.

La « Fundación Ángel Tomás », par divers projets, organise différentes activités de manière à ce que les mineurs bénéficiaires de l’organisation aient, durant l’été, des propositions intéressantes pour leur temps libre. Cette année, grâce aux bourses d’étude « Educo », un groupe de 485 enfants, venant des camps urbains de Valencia, Elche et Cartagena, pourra bénéficier d’une saine alimentation.

Le centre Don Bosco a dédié une semaine, du 25 juin au 1er juillet, au camp de Talayuelas. De son côté, le centre « Entreamics » abrite un camp du 2 au 7 juillet à Bocairent.

Chez les salésiens de Alcoy, la colonie a lieu du 2 au 27 juillet, avec beaucoup de propositions : parcs aquatiques, jeux d’aventure, piscine, équitation, et d’autres activités selon le temps libre.

Le camp urbain de Cartagena aura lieu du 1er au 7 août avec 100 enfants et adolescents de 6 à 14 ans ; dans la même période un autre camp aura lieu à Elche, avec 135 mineurs.

A Alraso Cartagena, durant le mois de juillet, sont au programme diverses activités pour jeunes de 15 à 21 ans : renforcement scolaire, initiatives culturelles, sorties à la plage, en piscine et au zoo.

Pour les plus grands, 16-18 ans, on propose le « Chemin de Santiago » et la « Don Bosco Challenge », dans la semaine du 16 au 23 juillet.

Les mineurs à « risque exclusion » sont les pauvres de ce temps, qui reçoivent peu de temps et de formation.