Nouvelles

Italie – Don Bosco retourne dans la prison des jeunes

lire plus

République Démocratique du Congo – Le Pape François le rappelle : l'avenir est entre les mains des jeunes

lire plus

Italie – « Une si grande église » pour une « si grande chose. » Le Cardinal Parolin au « Don Bosco » à Rome

lire plus

Espagne – « D’abord les dernières » : une campagne d’un institut salésien de Valencia pour les filles sauvées de la prostitution en Sierra Leone


12 décembre 2018 23:00 | Por admin
Espagne – « D’abord les dernières » : une campagne d’un institut salésien de Valencia pour les filles sauvées de la prostitution en Sierra Leone

(ANS – Valencia) – La campagne de l’Institut Salésien ‘San Juan Bosco’ de Valencia, « D’abord les dernières » a mobilisé toute la communauté éducative, avec l’objectif d’aider les filles en situation de prostitution que les Salésien de la Sierra Leone sauvent de la rue. Cours de sensibilisation, projection du documentaire « Love » de la Procure Missionnaire Salésienne de Madrid, ventes de bracelets de solidarité, lettres pour encourager ces filles et même la régistration d’une vidéo que les protagonistes ont déjà vu à Freetown, en Sierra Leone,  font partie de cette initiative de succès qui, non seulement a récolté de l’argent, mais surtout a porté un message de soutien, empathie et solidarité aux filles de la Sierra Leone.

Depuis la mi-octobre l’institut de Valencia a développé la campagne : « d’abord les dernières ». L’école a préparé toutes les activités avec beaucoup d’enthousiasme, en pensant aux bénéficiaires du projet : les filles de Freetown.

La campagne a débuté avec des cours (tutorial) adressés aux élèves de l’école supérieure qui, en de nombreux cas, connaissaient déjà le documentaire « Love » pour l’avoir vu lors de la présentation à l’école, en avril dernier. Les élèves de l’école secondaire ont participé par la fabrication de bracelets de solidarité pour la campagne.

Le 21 octobre, Journée Missionnaire Mondiale, le projet a été présenté aussi à la Messe des Familles et à l’œuvre salésienne, où tous ont pu collaborer achetant un bracelet avec la phrase « Primero las ultimas — #LOVE ? ». Le fruit final de la vente des bracelets – presque 1200 Euro – ira entièrement au projet de récupération des filles en Sierra Leone.

Mais la campagne a continué à grandir dans les cours d’anglais, avec les élèves de la troisième et quatrième année qui ont fait leur part dans l’aide et dans le soutien psychosocial  nécessaire aux filles de la Sierra Leone, écrivant diverses lettres, en anglais,  aux fille du programme « Girls Shelter+ » du « Don Bosco Fambul » à Freetown, avec des message d’espérance, de soutien et d’encouragement qui ont déjà rejoint leurs destinataires.

L’équipe de la coordination de la campagne a réalisé aussi un murale en 3D placé à l’entrée de l’école et les élèves ont enregistré une vidéo avec les images d’arrière-plan du documentaire « Love ».

Et la sensibilisation et l’aide de la part de l’école ne s’arrêtent pas ici, car toute la communauté éducative entend organiser un musical pour avril prochain et destiner tout le revenu au projet en faveur des mineures en situation de prostitution en Sierra Leone.

{gallery}Spagna – Solidarieta con Freetown{/gallery}