Nouvelles

RMG – Réunion sur l'importance du Bulletin Salésien dans un monde qui change

lire plus

Egypte – Visite d'animation du Conseiller Général pour la Pastorale des Jeunes

lire plus

Italie – Don Bosco Formation-Europe (DBF-EU). Vers une proposition commune de formation salésienne-laïque pour la Région Méditerranéenne

lire plus

Espagne – Les Salésiens lancent un nouveau projet en faveur des Mineurs Etrangers non Accompagnés


29 octobre 2018 23:00 | Por admin
Espagne – Les Salésiens lancent un nouveau projet en faveur des Mineurs Etrangers non Accompagnés

(ANS- Madrid) – « L’arrivée de Mineurs Etrangers Non Accompagnés (MISNA) dans les pays développés au cours des derniers 20 ans implique un phénomène migratoire avec d’importantes conséquences éthiques et politiques », ont écrit deux psychologues de « ScienceDirect ». Le problème de cette migration est, en premier lieu, la présence d’enfants. A souligné l’UNICEF : « Les enfants d’abord ». Les Salésiens d’Espagne ont lancé un projet en faveur de ces mineurs, en particulier pour ces enfants vulnérables qui arrivent sans aucun soutien de la part de la famille.

La Fédération des Plateformes Sociales Salésiennes « Pinardi » offrira assistance socio-éducative aux mineurs étrangers non accompagnés. Un appartement, cadeau des religieuses Carmélitaines de Parla, près de Madrid, a été aménagé pour héberger 5 enfants, même si le nombre de bénéficiaires de cette intervention est destiné à augmenter dans la suite. Le projet répond à l’appel lancé, il y a quelques semaines, par la Communauté de Madrid, à travers la Direction Générale Familles et Mineurs, pour satisfaire les exigences de ces enfants et adolescents.

« Nous sommes conscients que tout s’est passé si rapidement et ce qui demande des mois est arrivé en quelques jours. Il y a beaucoup d’urgences, de toutes sortes, afin que ces enfants soient assistés comme ils le méritent, de la manière la plus digne et dans la sauvegarde des leurs droits de mineurs », on affirme du côté de la Fédération ‘Pinardi’.

Les Plateformes Sociales Salésiennes ont une vaste expérience en cette sorte de service. Depuis des années la Fondation « Juan Soñador » travaille avec les enfants et les adolescents qui nécessitent de la protection, à travers les projets « Tragaluz » (Léon), « Desyán » (Valladolid) et « Don Bosco » (Villamuriel, Palencia). De la même manière, la Fondation « Ángel Tomás » dirige les centres d’accueil de mineurs « Casa Don Bosco » à Valencia et à Burriana (Castellón). Et ce ne sont que quelques exemples de la manière où les Salésiens opèrent pour les mineurs les plus vulnérables.

L’appartement destiné à l’accueil des MISNA à Parla, fait partie du projet « Casa Garelli », une initiative avec laquelle la Fédération ‘Pinardi’ offre des appartements pour l’émancipation à des jeunes entre les 18-21 ans à risque d’exclusion sociale. Cette initiative a été réalisée en février pour donner suite au programme d’Accueil Intégral pour jeunes réfugiés vulnérables.

A Madrid, la Fédération Pinardi a commencé à gérer deux appartements, cadeau des Filles de la Charité, pour accueillir dix jeunes réfugiés. A Sevilla, quatre autres jeunes ont été accueillis dans un appartement de la Fondation Don Bosco. Le programme, actuellement en pleine expansion, comprend l’enseignement de la langue espagnole et des habitudes locales, un soutien économique et dans le traitement des procédures administratives, orientation au travail…

Les salésiens affrontent ces défis car cela est inné dans leur charisme : être là où il y a des jeunes dans le besoin.