Nouvelles

Italie – Don Bosco retourne dans la prison des jeunes

lire plus

République Démocratique du Congo – Le Pape François le rappelle : l'avenir est entre les mains des jeunes

lire plus

Italie – « Une si grande église » pour une « si grande chose. » Le Cardinal Parolin au « Don Bosco » à Rome

lire plus

Ethiopie – Nouvelles opportunités pour l’avenir des réfugiés, grâce aux Salésiens et au VIS


19 juin 2018 22:00 | Por admin
Ethiopie – Nouvelles opportunités pour l’avenir des réfugiés, grâce aux Salésiens et au VIS

(ANS – Gambella) – Elle n’a que 22 ans, mais elle doit s’occuper de 4 enfants : 2 sont les siens et 2 de sa sœur, morte avec son mari durant les affrontements au Sud Soudan. Nyanthiay a pris avec elle les petits et elle a marché 20 jours, vers l’Ethiopie : « J’ai dû abandonner mon mari et ma mère. Mon objectif était de porter en sécurité les enfants, dans un endroit où il n’y ait pas de faim et de guerre ». Nyanthiay est parmi les plus de 17.000 réfugiés originaires du Sud Soudan, arrivés cette année au camp de Nguenyyiel, dans la région de Gambella, qui en abrite presque 100.000.

La protection de l’enfance et la formation professionnelle des jeunes font partie du projet que les Salésiens en Ethiopie, avec l’ONG « Volontariat International pour le Développement » (VIS) réalisent dans le camp : outre le centre récréatif et sportif, qui offre aux enfants et adolescents du camp un endroit éducatif sûr, depuis février dernier on a lancé des brefs cours de menuiserie, construction, tailleurs et cour de coiffure, qui ont intéressés 140 garçons et filles du camp, grâce au soutien financier de L’Agence Italienne pour la Coopération au Développement (AICS).

Les cours ont été donnés par le personnel des Salésiens et ont concerné, comme le veut le style de Don Bosco, les jeunes les plus marginalisés, les exclus des parcours scolaires ’classiques’. A tous on a proposé des activités pratiques et utiles pour apprendre une profession, pour leur permettre dans l’avenir, même prochain, de trouver un travail et améliorer ainsi la qualité de leur vie et de leurs proches.

Les élèves ont fréquenté les ateliers avec enthousiasme et certains d’entre eux se sont organisés en groupe pour continuer la profession apprise, grâce à un ‘kit’ leurs fourni par les opérateurs du projet pour les aider dans la phase délicate de l’entrée dans le monde du travail.

Dimanche dernier, 17 juin, a eu lieu, au camp, la clôture du projet, avec la remise des prix aux 5 premiers de chaque cours, l’exposition de quelques produits d’artisanat créés dans les ateliers, avec quelques exhibitions artistiques.

Grâce au soutien du VIS, le centre actif au camp restera ouvert même après la clôture des cours, et, même, on est en train de penser è un deuxième cycle de cours professionnels, à organiser toujours avec la contribution de l’expérience des Salésiens.

{gallery}Etiopia – Ballare a Gambella{/gallery}