Nouvelles

RMG – Réunion sur l'importance du Bulletin Salésien dans un monde qui change

lire plus

Egypte – Visite d'animation du Conseiller Général pour la Pastorale des Jeunes

lire plus

Italie – Don Bosco Formation-Europe (DBF-EU). Vers une proposition commune de formation salésienne-laïque pour la Région Méditerranéenne

lire plus

Grande Bretagne – De la rue au « Don Bosco Ashalayam » et enfin à Bollywood


14 janvier 2019 23:00 | Por admin
Grande Bretagne – De la rue au « Don Bosco Ashalayam » et enfin à Bollywood

(ANS – Londres) – Rajdeep, un jeune indien qui a passé quelques années au centre salésien pour jeunes à risque « Don Bosco Ashalayam » de Calcutta, l’an dernier a quitté cette structure pour entrer dans une école de rugby. Récemment il a été sélectionné par un metteur en scène de Bollywood pour jouer dans « Jungle cry » (Le cri de la jungle), un film sur l’histoire vraie de l’équipe indienne de rugby ‘under 14’, « Jungle Crows » (Corbeaux de la Jungle) qui, en 2007, gagna le tournoi scolaire international de Rubgy « Touraid » de Londres. Rajdeep est parmi les 13 jeunes sélectionnés parmi les 500 aspirants-acteurs du film.

Le club des « Jungle Crows » était composé par des jeunes préparés par l’entraineur indien Rudraksha Jena, de l’Institut des Sciences Sociales « Kalinga » (qui, dans le film, est interprété par Abhay Deol, une des plus grandes stars de Bollywood), et par Paul Walsh, un diplomate britannique, Membre de l’Ordre de l’Empire Britannique, qui a renoncé à sa carrière pour enseigner le rugby aux mineurs désavantagés.

En décembre 2018, Rajdeep a rejoint la Grande Bretagne, et précisément le Galles, pour réaliser les reprises en trois divers stades de rugby. En cette occasion il a expliqué que son séjour au « Don Bosco Ashalayam » l’a beaucoup aidé pour réussir à parler librement devant un public – élément qui a été un facteur décisif pour sa sélection – et pour cela il se dit très reconnaissant vis-à-vis des Salésiens de Calcutta.

Le jeune joueur de rugby a raconté aussi que lui et ses deux frères ont été sauvés par un salésien, du nom de P. Mathew, près de la gare de Howrah. En effet, leur père n’était pas en mesure de les maintenir ni les éduquer, et s’il n’y avait eu les salésiens, ils auraient mené une vie dans la rue.

Juste avant de rentrer en Inde, il y a eu la possibilité de faire rencontrer Rajdeep, avec un autre jeune qui a été au « Don Bosco Ashalayam », avec la dame anglaise qui a sponsorisé, à distance, son éducation durant la période dans la maison pour jeunes à risque de Calcutta.

« Cela a été une très belle rencontre et un rêve qui s’est réalisé pour Rajdeep », a raconté le P. Andrew Ebrahim. Sur le chemin de retour vers l’hôtel, le P. Ebrahim, qui a coordonné tous les déplacements, est parvenu à conduire les deux jeunes à la communauté salésienne de Chertsey, et les deux jeunes ont été heureux de connaitre et de pouvoir remercier personnellement ceux qui, depuis des années, sont engagés afin que les jeunes comme eux puissent recevoir attention et opportunités.

Le metteur en scène du film est un ancien élève salésien de Mumbai, qui espère pouvoir revenir à Londres, au mois de mai, pour l’avant-première du film.

Source : Salesians UK