Nouvelles

Italie – Don Bosco retourne dans la prison des jeunes

lire plus

République Démocratique du Congo – Le Pape François le rappelle : l'avenir est entre les mains des jeunes

lire plus

Italie – « Une si grande église » pour une « si grande chose. » Le Cardinal Parolin au « Don Bosco » à Rome

lire plus

Inde – Le mois de mars de l’ONG « PARA » : célébrer les femmes, célébrer l’égalité


07 avril 2019 22:00 | Por admin
Inde – Le mois de mars de l’ONG « PARA » : célébrer les femmes, célébrer l’égalité

(ANS – Ravulapalem) – Le 23 mars a été une « Journée des Journées » pour les militants de l’ONG salésienne « PARA » (People’s Action for Rural Awakening – Action Populaire pour le Réveil Rural), car elle a servi à célébrer en un seul coup plusieurs journées internationales tombées en mars. Pour l’occasion, une conférence spéciale a été organisée à Ravulapalem, dans l’État d’Andhra Pradesh, en Inde, à l’intention des dirigeants locaux.

Pour PARA, chaque jour est considéré comme une occasion de promouvoir la dignité de tous les êtres humains et l’égalité des sexes. Le 4 mars, Journée mondiale de lutte contre l’exploitation sexuelle, a été une occasion importante de faire connaître les activités de l’ONG, tout comme le 10 mars, anniversaire de la naissance de Savitri Bhai Phule (1831-1897), qui a ouvert la première école de filles en Inde (1848) et qui était une réformatrice sociale engagée dans la lutte contre la discrimination de caste et de genre.

Le 8 mars était évidemment la Journée internationale de la femme ; le 24 mars était la Journée internationale du droit à la vérité sur les violations des droits de l’homme et de la dignité des victimes ; et le 25 mars, Journée internationale du souvenir des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves, est renouvelée aujourd’hui pour les nombreuses femmes et filles encore traitées comme esclaves.

Pour toutes ces bonnes raisons, une table ronde s’est tenue le 23 mars à Ravulapalem avec la participation des femmes leaders des villages environnants et des commissions « Mandala » de lutte contre les discriminations, ainsi que quelques hommes actifs dans les activités de sensibilisation et de promotion sociale des femmes.

A travers les interventions des différents intervenants, qui ont interprété les thèmes des différentes journées, le thème principal de la table ronde, « #Balanceforbetter », a été abordé, relatif à la voie à suivre vers une véritable égalité des genres.

Parmi les nombreux discours, il y a eu ceux qui ont rappelé le rôle précieux des clubs des droits de l’homme dans l’éducation des filles pour faire valoir leurs droits ; ceux qui ont cité l’exemple du nouveau saint Oscar Arnulfo Romero pour la bataille de la justice ; et ceux qui ont présenté plusieurs témoignages touchants sur la condition de l’esclavage dont souffrent de nombreuses servantes dans les pays du Golfe.

La rencontre s’est terminée par l’engagement des participants à soutenir la campagne pour faire de leurs villages des lieux à « 0 » incidence de violence domestique et d’exploitation sexuelle.