Nouvelles

RMG – Réunion sur l'importance du Bulletin Salésien dans un monde qui change

lire plus

Egypte – Visite d'animation du Conseiller Général pour la Pastorale des Jeunes

lire plus

Italie – Don Bosco Formation-Europe (DBF-EU). Vers une proposition commune de formation salésienne-laïque pour la Région Méditerranéenne

lire plus

Inde - Un séminaire salésien pour enquêter sur les troubles d’apprentissage


09 mai 2018 22:00 | Por admin
Inde - Un séminaire salésien pour enquêter sur les troubles d’apprentissage

(ANS – Chhota Udaipur) – Le Centre de Recherche Don Bosco de Mumbai, en collaboration avec l’ONG salésienne « Lok Seva Kendra », a organisé un séminaire de formation pour les enseignants sur le thème : « Troubles de l’apprentissage : identification et remèdes ». L’événement, qui a eu lieu le 3 mai dernier à la maison salésienne de Chhota Udaipur, a réuni des enseignants, des opérateurs et travailleurs sociaux de diverses écoles de la région.

Le père Ajoy Fernandes, Directeur du Centre de Recherche Don Bosco à Mumbai, a animé et dirigé le séminaire, accompagné par le père Mayank Parmar, Directeur du centre « DRISTI Don Bosco » à Kapadvanj. Le séminaire, offert en anglais et dans la langue locale, le gujarati, a porté sur la compréhension des troubles d’apprentissage qui affectent les enfants, afin de leur permettre d’apprendre mieux.

A travers des sessions de formation et d’interaction en groupe, le père Fernandes et le père Parmar ont aidé les professeurs présents à observer les troubles d’apprentissage aux niveaux environnemental, émotionnel/comportemental et factuel. Les enseignants ont été impliqués dans le processus de reconnaissance, d’identification, d’acceptation et d’assistance de l’enfant ayant des difficultés d’apprentissage, des étapes préparatoires aux actions d’encouragement et de soutien de l’enfant mineur.

Dans son dialogue avec les participants, le père Fernandes a déclaré : « Il est important de comprendre et d’aider les enfants ayant des troubles d’apprentissage. En tant qu’enseignants qui veulent le bien de leurs enfants et en tant que parents responsables, nous devons tous être conscients, être capables d’accepter, de reconnaître et d’intervenir face à ces perturbations, à travers une approche constructive sur plusieurs fronts, incluant des tests du QI, une évaluation éducation holistique, évaluation clinique et ergothérapie ».

Le père Fernandes a également fourni aux participants des lignes directrices pour la réflexion, avec des exemples pertinents de ses recherches impliquant 140 écoles à Mumbai et 10 autres villes de l’Inde ; et avant et après le séminaire, il a remis un questionnaire aux participants, dont les résultats seront publiés et présentés au gouvernement indien pour l’aider à intervenir sur le sujet.

En ce qui concerne le séminaire, l’un des enseignants participants a déclaré : « C’était un laboratoire merveilleux. Nous avons été vraiment captivés par la présentation et les débats, parce que ce sont des sujets qui nous touchent en tant qu’enseignants et parce que sans une formation adéquate nous ne saurons pas comment améliorer notre méthode d’enseignement. La dyslexie, la dyspraxie, la dyspraxie et la dyscalculie sont des troubles de l’apprentissage qui peuvent être corrigés ou même inversés, s’ils sont pris de la bonne façon et au bon moment ».

Source: Don Bosco India