Nouvelles

Italie – Don Bosco retourne dans la prison des jeunes

lire plus

République Démocratique du Congo – Le Pape François le rappelle : l'avenir est entre les mains des jeunes

lire plus

Italie – « Une si grande église » pour une « si grande chose. » Le Cardinal Parolin au « Don Bosco » à Rome

lire plus

Italie – Don Bosco est toujours actuel : beaucoup de jeunes rachetés grâce à la Formation Professionnelle


29 avril 2018 22:00 | Por admin
Italie – Don Bosco est toujours actuel : beaucoup de jeunes rachetés grâce à la Formation Professionnelle

(ANS – Rome) – Yden est arrivé de l’Ethiopie avec son papa et ses frères en 2001, rejoignant la maman qui était déjà en Italie, En 2016 il est entré dans la ‘maison/famille’ du « Borgo Ragazzi Don Bosco » de Rome et, grâce aux éducateurs, il a pu fréquenter, pendant trois ans, le Centre de Formation professionnelle des Salésiens, il a obtenu une place de stagiaire à l’intérieur d’une entreprise qui produit des chevalets et maintenant il y travaille comme tourneur. Son histoire est celle de nombreux jeunes qui ont su construire leur avenir grâce à leur propre engagement et à celui des éducateurs attentifs, qui ont fait fructifier leur « intelligence dans les mains ».

« Au début – a raconté Yden – cela n’a pas été simple le rapport avec les autres. Avec mes camarades, surtout à cause de l’obstacle linguistique. Passés les premières années en Italie, cependant, j’ai réussi à m’intégrer : maintenant j’ai des amis et des personnes qui m’aident et me soutiennent ».

Le succès de l’intégration pour Yden est passé surtout par l’éducation, en particulier par la formation professionnelle. Les centres de Formation Professionnelle (CFP) continuent à représenter des solides points de référence pour beaucoup de jeunes, surtout ceux avec moins de ressources, avec des histoires personnelles difficiles ou étrangers.

« Celle de Yden est l’histoire de tant de jeunes qui ont pu fréquenter les CFP salésiens. L’essentiel pour ne pas se perdre est de croire dans ses propres potentialités et dans la communauté chrétienne, comme aussi, en général, dans la société civile, qui a, en fin de compte, la possibilité d’accueillir ces jeunes comme de ressources », a expliqué le P. Enrico Peretti, Directeur général du Centre National Œuvres Salésiennes – Formation Professionnelle (CNOS-FAP).

Le principe de base des Salésiens reste encore celui de Don Bosco. « Les jeunes ont l’intelligence dans les mains ».

Le P. Enrico Peretti en est convaincu : « Il est nécessaire de créer des parcours personnalisés où le jeune puisse faire expérience de vie, aussi et surtout à travers le milieu de travail, développant les valeurs personnelles. En ce contexte d’inclusion ce sont les jeunes eux-mêmes qui grandissent, un grâce à l’autre, toujours soutenus par les éducateurs ».

Yden, à la lumière de cette expérience, se sent de donner un conseil à tant de ses camarades ò la recherche de leur parcours personnel et d’occupation : « J’ai été beaucoup aidé par les éducateurs, je les ai écouté et j’ai eu confiance. C’est important de ne pas se faire détourner sur d’autre chemins et s’engager dans les études ».