Nouvelles

Italie – Don Bosco retourne dans la prison des jeunes

lire plus

République Démocratique du Congo – Le Pape François le rappelle : l'avenir est entre les mains des jeunes

lire plus

Italie – « Une si grande église » pour une « si grande chose. » Le Cardinal Parolin au « Don Bosco » à Rome

lire plus

Italie – L’Oratoire salésien : un passé à partager et un avenir à inventer


17 décembre 2018 23:00 | Por admin
Italie – L’Oratoire salésien : un passé à partager et un avenir à inventer

(ANS – Rome) – « L’Oratoire salésien : histoire, témoignages, perspectives », est le titre du séminaire d’étude qui s’est tenu le jeudi 13 décembre à l’Université Pontificale Salésienne de Rome, organisé par l’Institut Historique Salésien (ISS), par le Centre Etudes Don Bosco (CEDB) et par la Faculté des Sciences de l’Education (FSE) de la même Université (UPS).

De la journée d’études a émergé la diverse inculturation, tant théorique que pratique, que les oratoires salésiens ont vécu selon les contingences historiques du territoire et de la situation socioreligieuse propre des jeunes de toute époque. Comme conséquence logique de la réflexion historique il s’est imposé une attente présentation des perspectives pour les oratoires et centres des jeunes dans le prochain avenir.

Ouvert avec les salutations du P. Thomas Anchukandam, Directeur de l’ISS, et du doyen de la FSE, le prof. P. Mario Llanos, et présidé par le Secrétaire de l’ISS, prof. Stalislaw Zimniak, le séminaire a été l’occasion pour la présentation de deux volumes du P. Pietro Braido : « Una vita per lo studio, i giovani e l’educazione » (Une vie pour l’étude, les jeunes et l’éducation), de la part du P. Carlo Nanni (UPS); et «Per una storia dell’educazione giovanile nell’oratorio dell’Italia contemporanea. L’esperienza salesiana » (Pour une histoire de l’éducation des jeunes à l’oratoire de l’Italie contemporaine. L’expérience salésienne), de la part du prof. Paolo Alfieri (Université Catholique de Milan).

Successivement ont été, brièvement, illustrées quatre expériences oratoriennes, diverses dans le temps et dans l’espace, à leur façon exemples de réalités différentes : l’oratoire salésien ’réinventé dans le Nouveau Monde’, c’est-à-dire l’oratoire de San Francisco, Etas Unis, dans les années 1900-1930 ; l’oratoire de Latina, un défi au régime fasciste (1930-1945) ; un oratoire dans les « catacombes » en Slovaquie (1950-1970) et l’oratoire paradigme des Filles de Marie Auxiliatrice à Valdocco (1960-1980).

La conférence de conclusion, « Vers l’avenir des oratoires salésiens », a été tenue par Giovanni d’Andrea, président de l’association « Salésiens pour le Social » (SCS) qui a présenté les nombreux défis des oratoires-centres des jeunes d’aujourd’hui : de la marginalisation à l’interculturalité, du monde digitale aux nouvelles pauvretés, de la culture du travail aux alliances éducatives.

Le séminaire se met en parfaite consonance avec le n° 143 du très récent document final du Synode des Evêques sur les jeunes : « Les oratoires et les centres des jeunes et autres structures semblables (…) transmettent un patrimoine éducatif très riche, qu’il faut partager sur large échelle (…). Dans le dynamisme d’une Eglise en sortie, il est, cependant, nécessaire penser à un renouveau créatif et flexible de cette réalité ».