Nouvelles

Italie – Don Bosco Formation-Europe (DBF-EU). Vers une proposition commune de formation salésienne-laïque pour la Région Méditerranéenne

lire plus

Italie – De la Sicile au Sénégal, un pont d'éducation et de solidarité au nom de Don Bosco

lire plus

Chili – Réunion du Réseau Éducatif Salésien : « Coïncider. Comme levain dans le monde »

lire plus

Mali – Savons qui améliorent la vie des femmes à Touba


19 décembre 2018 23:00 | Por admin
Mali – Savons qui améliorent la vie des femmes à Touba

(ANS – Touba) – Depuis 2012, le Mali affronte une crise politique et de sécurité concentrée principalement au Nord du pays. Cependant la crise a désormais envahi le centre du Pays et frappe des centaines de personnes, surtout les enfants. En 2017, les groupes armés de la région septentrionale et le gouvernement du Mali ont signé un accord de réconciliation, mais en 2018 la circulation des véhicules a été limitée, causant des problèmes et aggravant la situation de conflit. Selon ‘World Vision’, plus de 483.402 personnes ont, actuellement, besoin d’assistance humanitaire.

En effet, à la suite de cette crise, la situation a empiré et la population se trouve dans des conditions alarmantes, car cette crise frappe tous les milieux de vie : alimentation, accès à l’eau, à la santé, à la sécurité, aux moyens de subsistance…

Les Salésiens, conscients de la nécessité de soutenir et aider les personnes de manière concrète, se sont engagés pour améliorer la vie des femmes par un projet pour la production du savon.

Un projet pour améliorer la vie des femmes a toujours une grande valeur. Et maintenant, grâce à cette initiative des salésiens, plus de 50 filles et jeunes femmes du village de Touba pourront améliorer leur vie, car elles auront l’opportunité d’être formées dans la production du savon et de lancer un petit magasin où pouvoir commercialiser leurs produits.

Avec cette initiative, les Salésiens et les Filles de Marie Auxiliatrice qui travaillent avec les populations les plus vulnérables, sont en train d’offrir l’opportunité de soutenir le développement local de manière inclusive et de renforcer le rôle des femmes dans les milieux ruraux comme Touba.

La formation des filles et des jeunes les aide à améliorer leurs ressources économiques et celles de leurs familles. Elles-mêmes pourront être protagonistes de leur vie et rendre possible les changements pour améliorer la santé, l’alimentation et l’éducation de leurs familles.

Dabs le même endroit où auront lieu les leçons et où on produira le savon, il y aura aussi place où filles et jeunes pourront avoir des moments pour des activités récréatives. Cela deviendra donc un lieu de formation, mais aussi un lieu de rencontre et de partage d’expériences.

Sans doute, il s’agit d’un projet concret en faveur des droits fondamentaux des femmes et de soutien à la population au milieu d’une situation humanitaire actuelle bien alarmante.