Nouvelles

RMG – Réunion sur l'importance du Bulletin Salésien dans un monde qui change

lire plus

Egypte – Visite d'animation du Conseiller Général pour la Pastorale des Jeunes

lire plus

Italie – Don Bosco Formation-Europe (DBF-EU). Vers une proposition commune de formation salésienne-laïque pour la Région Méditerranéenne

lire plus

ONU – Formation Technique-Professionnelle et Migration Circulaire : éléments fondamentaux pour les jeunes migrants


20 février 2019 23:00 | Por admin
ONU – Formation Technique-Professionnelle et Migration Circulaire : éléments fondamentaux pour les jeunes migrants

(ANS – New York) – En marge des travaux de la 57e session de la Commission des Nations Unies pour le Développement Social, le 19 février dernier, un groupe de jeunes a guidé un événement parallèle où est émergée l’importance de la Formation Technique-Professionnelle pour offrir des opportunités aux jeunes migrants. Le rendez-vous : « Youth Empowered ! Enabling Youth Through Social Protection : Education, Employment, Environment » a mis en lumière le grand travail réalisé par la Famille Salésienne en ce secteur.  

Parmi les principaux intervenants au rendez-vous, il y avait Agostino Sella, Président de l’association « Don Bosco 2000 » qui a expliqué comment la transmission de compétences technique-professionnelles aux jeunes migrants leurs permet de renforcer leurs communautés dans les Pays d’origine. Il a défini ce processus « migration circulaire », et il a observé qu’il représente une intervention importante pour affronter le défi global de la migration.

L’événement tout entier a vu les jeunes protagonistes : pour le modérer, il y avait, en effet, des jeunes stagiaires à l’ONU, Geneviève Pinnington et Greta Hunt ; et aussi les autres participants, outre Mr Sella, étaient toutes jeunes : Morgan Thobe (active dans les projets de communication de ‘Unicef-USA’), Apefa Adjivon (fondatrice du ‘Pearl Project’ – ONG active pour les jeunes femmes de couleur à risque d’exclusion sociale), Saphira Rameshfar (active dans les projets de jeunes et pour la parité de genre, pour le compte de ‘Bana’i International’), Devopriya Dutta (représentante  de ‘Tarumitra’ – mouvement écologique indien).

Elles toutes, ensemble, ont mis en évidence les initiatives que chacune d’elles a entrepris pour transmettre compétences et offrir opportunités aux jeunes, à travers l’éducation, l’engagement au travail et l’action sur le milieu – éléments tous importants de la protection sociale.

Comme a observé la jeune Saphira Rameshfar , « un monde juste ne peut émerger des méthodes injustes à procéder ». Pour cela elle a souligné qu’il devient nécessaire de donner une plus grande confiance aux jeunes – un concept souligné aussi par d’autres rapporteurs, qui, à une demande spécifique sur quelle soit la priorité d’action, ont répondu disant qu’il s’agit de créer plus d’espace pour la participation des jeunes aux processus de décisions.

Les questions des divers participants au Président du ‘Don Bosco 2000’ ont aussi contribué à faire connaitre la valeur du charisme salésien, qui investit sur les jeunes, surtout sur ceux à risque de marginalisation, afin qu’ils émergent comme guide de leur communauté. Alors que la présence d’un bon groupe salésien, a contribué à ajouter une saveur particulière à l’événement.

{gallery}ONU – TVET e Migrazione 2019{/gallery}