Nouvelles

RMG – Réunion sur l'importance du Bulletin Salésien dans un monde qui change

lire plus

Egypte – Visite d'animation du Conseiller Général pour la Pastorale des Jeunes

lire plus

Italie – Don Bosco Formation-Europe (DBF-EU). Vers une proposition commune de formation salésienne-laïque pour la Région Méditerranéenne

lire plus

Pérou – « Nous sommes appelés à être éducateurs de la foi » : former les animateurs et les catéchistes


28 février 2019 23:00 | Por admin
Pérou – « Nous sommes appelés à être éducateurs de la foi » : former les animateurs et les catéchistes

(ANS – Piura) – Vers la fin des années ’60, le P. Alberto Alvarez avait quitté la Castilla, où se trouvait l’école salésienne, pour se transférer au secteur occidental de la ville de Piura, dans une zone inhabitée. Avec beaucoup de travail et sacrifices il créa un oratoire salésien qu’il appela « Coscomba », sur une surface de 12 hectares. Avec le temps, cette grande œuvre dans le désert, grâce à l’engagement du P. López, est devenue une œuvre au service des jeunes et elle a été appelée « Bosconia ». Aujourd’hui c’est une présence avec diverses structures et une communauté qui travaille au milieu de la population, même si « tout a commencé avec une simple catéchèse ».

Les Salésiens et les Filles de Marie Auxiliatrice qui opèrent à Bosconia continuent à travailler avec le même enthousiasme qu’avait Don Bosco : « l’évangélisation et la catéchèse sont les dimensions fondamentales de notre mission » expliquent-ils. En cette zone de Bosconia et en quelques zones de Piura, les oratoires ont été fondés depuis des années, mais ils continuent encore à animer, à former, à accompagner.

 Récemment, les animateurs des oratoires, les catéchistes de la Première Communion et de la Confirmation, se sont retrouvés dans la communauté éducative du Centre « Maria Mazzarello » pour participer à un atelier de formation sur la vie chrétienne. Ce laboratoire, rendu possible grâce à la coordination du P. Stefan Gorécki et e la communauté FMA, a été animé par sœur Eliana Salas, FMA, avec Ana Tenorio, responsable de la Pastorale avec les salésiens du Pérou. Les intervenants de la ville de Lima, ont partagé des témoignages enrichissants avec les jeunes et les éducateurs.

Maria Morales, coordonnatrice de l’oratoire « Marie Auxiliatrice » a observé que la semaine de formation lui a permis de comprendre que le fait d’être catéchiste implique diverses tâches, dont : la préparation des thèmes et la connaissance de la doctrine catholique : « La catéchèse ne se base pas seulement sur la connaissance de la doctrine ou sur la participation aux sacrements, mais aussi sur l’intérioriser, vivre et partager avec les autres ce que l’on professe. L’Idée est que la doctrine doit se faire pratique dans la vie quotidienne » a-t-elle conclu.

Maria Jiménez Sérnaqué, Coordinatrice de l’Oratoire « Ceferino Namuncurá » a dit d’avoir compris que le parcours d’initiation chrétienne implique une série de pas pour connaitre l’Eglise et suivre les enseignements de Jésus : « Nous avons été nourris par les enseignants. Nous avons appris que nous devons toujours accompagner les enfants et les jeunes, et que leur croissance spirituelle ne termine pas avec la célébration des sacrements ».

Dans un contexte où il n’est pas facile annoncer et porter Jésus, la Famille Salésienne est appelée à « éduquer à la foi en toutes circonstances ».