Nouvelles

RMG – Réunion sur l'importance du Bulletin Salésien dans un monde qui change

lire plus

Egypte – Visite d'animation du Conseiller Général pour la Pastorale des Jeunes

lire plus

Italie – Don Bosco Formation-Europe (DBF-EU). Vers une proposition commune de formation salésienne-laïque pour la Région Méditerranéenne

lire plus

RMG – « J’ai expérimenté la richesse d’une Congrégation qui est vivante au service des plus pauvres » : Consulte Mondiale Œuvres et Services Sociaux Salésiens


28 mars 2019 23:00 | Por admin
RMG – « J’ai expérimenté la richesse d’une Congrégation qui est vivante au service des plus pauvres » : Consulte Mondiale Œuvres et Services Sociaux Salésiens

(ANS – Rome) – Les activités de la « Consulte Mondiale » des Œuvres et Services Sociaux Salésiens, le matin du 28 mars, ont débuté avec la célébration de l’Eucharistie dans les « chambrettes » de Don Bosco, à l’œuvre du Sacré-Cœur de Rome. « Cet endroit est un lieu emblématique pour les Salésiens. Ici Don Bosco nous a appris que son unique force est Dieu, qu’Il est l’unique qui peut faire des miracles – a expliqué le salésien coadjuteur Cosimo Cossu, guide dans le complexe du Sacré-Cœur –. En ce lieu, Dieu a fait trois miracles par Don Bosco ».

Les travaux ont été ouverts par la présentation du thème : « Le parcours de la Congrégation et de l’Eglise », qui a été approfondi par le P. Fabio Attard, Conseiller Général pour la Pastorale des Jeunes. Dans son intervention, le P. Attard a rappelé la priorité du Chapitre Général 27, en référence à l’identité des Salésiens comme « serviteurs des jeunes ».

Le P. Daniel Garcia, du même Dicastère, a présenté le processus, les objectifs et la méthodologie de la Consulte Mondiale. « Cette rencontre est le fruit de tout un processus qui recueille les expériences de nos Provinces et Régions. Nous avons reconnu les défis, les réponses, les opportunités et les processus que nous devons activer dans la mission salésienne, dans les œuvres et services sociaux en faveur des jeunes à risque ».

Les participants se sont ensuite rencontrés par groupes linguistiques, ils ont écouté et partagé les défis vécus par chacun, les opportunités et les processus, qui a abouti à une synthèse des diverses réalités les partageant ensuite en assemblée générale.

Pour sa part, Mme Nele Louauge, de Belgique, a souligné « la richesse du travail salésien parmi les jeunes à risque ». Alors que Giovanni d’Andrea a dit que ce qui l’a surtout frappé, au cours de la première journée, ont été : « Le partage mondial du travail des Salésiens avec les plus pauvres…L’espérance de pouvoir servir, comme le fit Don Bosco, les plus pauvres, et le processus de réalisation de ce projet avec davantage de conscience en chacune de nos œuvres ».

Le P. Juan Carlos Quirante, de Guadalajara, Mexique, a affirmé qu’en toutes les Provinces « nous avons des défis, opportunités et processus à activer et, parmi nos Salésiens, nous trouvons la force pour rejoindre ces objectifs… Il est important de récupérer notre charisme d’être au milieu des plus besogneux ».

Le P. Thomas Padinjarayil, de Bangalore, Inde, a souligné l’importance du fait qu’en cette rencontre on réfléchisse sur le travail en réseau et la défense des mineurs.

« Durant cette journée j’ai expérimenté la richesse d’une Congrégation qui est vivante dans le service des plus pauvres – a conclu le P. Garcia – et j’ai noté que dans le monde entier il y a des milliers de Salésiens et de laïcs qui donnent leur vie pour sauver les jeunes ».

Vidéo sur ANSChannel

{gallery}RMG – Consulta 29-03-2019{/gallery}