Nouvelles

RMG – Réunion sur l'importance du Bulletin Salésien dans un monde qui change

lire plus

Egypte – Visite d'animation du Conseiller Général pour la Pastorale des Jeunes

lire plus

Italie – Don Bosco Formation-Europe (DBF-EU). Vers une proposition commune de formation salésienne-laïque pour la Région Méditerranéenne

lire plus

RMG - Un pas courageux et évangélique de la part du Pape pour éliminer la peine de mort du Catéchisme


13 août 2018 22:00 | Por admin
RMG - Un pas courageux et évangélique de la part du Pape pour éliminer la peine de mort du Catéchisme

(ANS – Rome) – Quand on considère la peine de mort, un nombre infini d’idées, de préjugés et surtout de nombreuses questions se posent. Est-ce que l’image du criminel dans sa tombe soulage vraiment la douleur de quelqu’un qui a perdu un être aimé, victime des pires atrocités ? Au nom de quoi une institution, un homme ou une femme revendiquent le droit de prononcer et d’imposer une condamnation à mort ? En ces jours, le monde entier a loué et remercié le Pape pour sa décision courageuse et surtout évangélique d’« éliminer la peine de mort du catéchisme. »

Selon Amnesty International, « en 2017, il y a eu 993 exécutions dans 23 Pays. Il s’agit d’une réduction de 4% par rapport à 2016, avec 1 032 exécutions, et 39% par rapport à 2015, quand l’organisation a enregistré la valeur la plus élevée depuis 1989. »

Le cardinal salésien Charles Bo salue comme « déclaration audacieuse pour protéger la dignité humaine » la récente révision que l’Église a faite du catéchisme, qui maintenant déclare que la peine de mort, en toutes circonstances, est « inacceptable. »

Le salésien, archevêque de Yangon, au Myanmar, a accueilli favorablement la section révisée du Catéchisme et il a félicité le Saint-Père et l’action de l’Église pour protéger la dignité humaine. « Avec la miséricorde et la compassion caractéristiques qui ont marqué sa papauté, notre cher Saint-Père François a clairement corrigé l’aberration historique, » a-t-il déclaré.

« L’Église catholique – il a souligné à nouveau – ne fera désormais aucun compromis sur le droit à la vie en aucune circonstance et ne soutiendra en aucune manière la peine de mort. »

Dans ce message, le cardinal Bo a souligné que cette « grande annonce » avait été accueillie avec beaucoup de joie et d’espoir par les groupes travaillant pour l’application des Droits de l’Homme et par toutes les personnes de bonne volonté. Le cardinal du Myanmar a remercié le Pontife pour son « affirmation courageuse du principe chrétien de la dignité humaine. »

Le cardinal Bo a conclu en priant : « La mesure courageuse prise par le Saint-Père inspire les gouvernements et les autres acteurs de la société civile à travailler pour abolir la peine de mort partout. »

Les philosophes et les penseurs se sont demandés pendant des siècles : « En vertu de quel droit les hommes peuvent-ils se permettre de tuer leurs semblables ? » Le Saint-Père soutient courageusement : « Il faut affirmer que la condamnation de la peine de mort est une mesure inhumaine qui humilie la dignité humaine, de n’importe quelle façon elle est exécutée. Elle est en soi contraire à l’Évangile, parce qu’on décide volontairement de supprimer une vie humaine toujours sacrée aux yeux du Créateur. »

Source: Religión Digital