Nouvelles

Italie – Don Bosco Formation-Europe (DBF-EU). Vers une proposition commune de formation salésienne-laïque pour la Région Méditerranéenne

lire plus

Italie – De la Sicile au Sénégal, un pont d'éducation et de solidarité au nom de Don Bosco

lire plus

Chili – Réunion du Réseau Éducatif Salésien : « Coïncider. Comme levain dans le monde »

lire plus

Sierra Leone – Un incendie détruit la maison du programme Don Bosco Fambul qui abritait 34 mineurs victimes d’abus


27 mai 2018 22:00 | Por admin
Sierra Leone – Un incendie détruit la maison du programme Don Bosco Fambul qui abritait 34 mineurs victimes d’abus

(ANS – Freetown) – La Sierra Leone est un Pays tristement habitué aux désastres et l’ONG et œuvre salésienne « Don Bosco Fambul » est devenue, au cours des années, un parapluie qui abrite les victimes des urgences que le Pays subit de manière régulière. Hier, dimanche 27 mai, une nouvelle catastrophe s’est abattue à quelques mètres du lieu où les Salésiens opèrent à Freetown, dans la maison d’accueil pour les victimes d’abus du programme « Girls Os », détruite par un incendie causé par un court-circuit à 14h00 de l’après-midi. Tout a été perdu, mais le plus important est la condition des hôtes : seule une fille, sur les 34 qui étaient dans la maison, a été légèrement blessée, par des brûlures aux pieds.

Le programme « Girls Os » (refuge pour filles) est un de nouveaux programmes gérés par les Salésiens du ‘Don Bosco Fambul’. Il a la tâche d’accueillir et fournir sécurité et éducation, aux mineures qui ont subi des abus en famille, et de suivre les procédures judiciaires contre les violeurs.  Avec la participation et la collaboration de la Procure Missionnaire Salésienne de Madrid et de l’ONG salésienne espagnole « Jóvenes y Desarrollo », il travaille pour la réintégration de ces filles et jeunes dans un milieu familial.

Dans l’après-midi d’un dimanche ordinaire, alors que les filles étaient en trains de jouer, s’est vérifié le court-circuit qui, parti des câbles sous le toit, est vite devenu un incendie qui a détruit toute la maison, située à moins de 100 mètres du siège du ‘Don Bosco Fambul’.

« Les filles se sont enfuies, et elles n’ont pu sauver pratiquement rien : matelas, vêtements, cuisine, computers, documents, téléviseurs… – a dit le P. Jorge Crisafulli -. Tout a été perdu, mais la chose la plus importante est que les filles soient sauves, nous, comme toujours, nous irons de l’avant. Je pense que cela a été un miracle de Marie Auxiliatrice que cette fille se soit sauvée… Nous aurons de nouveau besoin de l’aide de tout le monde pour leurs redonner une maison ».

Depuis hier après-midi, donc, le centre ‘Don Bosco Fambul’ est revenu à transformer ses cours dans une grande salle à usages multiples, alors que diverses salles de l’œuvre ont été aménagées pour y mettre les matelas où les filles ont passé la nuit. « Au début, ce sera un peu difficile, mais à ces filles il n’y manquera rien grâce à la solidarité de tout le monde », assurent les Salésiens du ‘Don Bosco Fambul’.

{gallery}Incendio DB Fambul 2018{/gallery}