Nouvelles

Italie – Don Bosco retourne dans la prison des jeunes

lire plus

République Démocratique du Congo – Le Pape François le rappelle : l'avenir est entre les mains des jeunes

lire plus

Italie – « Une si grande église » pour une « si grande chose. » Le Cardinal Parolin au « Don Bosco » à Rome

lire plus

Sri Lanka - Communiqué du Supérieur de la Vice-province sur le massacre du dimanche de Pâques


23 avril 2019 22:00 | Por admin
Sri Lanka - Communiqué du Supérieur de la Vice-province sur le massacre du dimanche de Pâques

(ANS – Dungalpitiya) – Suite aux tragiques attentats du jour de Pâques au Sri Lanka, le Supérieur des Salésiens du pays a fait aujourd’hui, 24 avril, une déclaration qui est rapportée ci-dessous.

Chers amis,

Je suis vraiment triste de devoir écrire ces quelques lignes au sujet des horribles événements qui ont eu lieu le dimanche matin de Pâques, le 21 avril 2019, au Sri Lanka. Bien que vous soyez probablement déjà au courant d’une tragédie aux proportions épiques, j’aimerais partager avec vous quelques informations à ce sujet.

Les explosions dévastatrices – six à 8 h 45 le matin de Pâques, puis deux, quelques heures plus tard – ont endeuillé l’île. Elles ont concerné l’église St Antoine à Columbus, l’église de St. Sebastian dans la ville côtière occidentale de Negombo et une autre église dans la ville orientale de Batticaloa vers 8h45 (heure locale), pendant que les prières étaient récitées le dimanche de Pâques. Trois explosions ont été signalées dans des hôtels cinq étoiles – Shangri-La, Cinnamon Grand et Kingsbury. Selon le rapport de l’ONU, au moins 45 enfants figurent parmi les plus de 359 victimes de l’attentat-suicide au Sri Lanka. Trois policiers ont été tués dans une explosion lors d’un raid. Au moins 38 des morts étaient des étrangers, dont des citoyens américains, australiens, bengalis, britanniques, chinois, danois, néerlandais, indiens, japonais, portugais, saoudiens et turcs.

Le bureau du président a déclaré lundi (22/4) que la loi d’urgence entrerait en vigueur à partir de minuit, donnant à la police de larges pouvoirs pour arrêter et interroger les suspects sans ordonnance judiciaire. Ces attaques ont marqué la fin du calme qui régnait sur cette île de l’océan Indien depuis la fin de l’amère guerre civile, il y a dix ans.

Les agresseurs ont pris pour cible des foules composées d’un grand nombre de personnes âgées, de femmes et d’enfants. Les dénombrements officiels ne prennent en compte que les personnes décédées ou blessées. Cependant, elles ne tiennent pas compte de ceux qui ont disparu ou qui ont pu être déchiquetés par des explosions au point de ne laisser aucune partie du corps identifiable.

Les autorités sri-lankaises ont déclaré qu’un petit groupe islamiste radical, le National Thowheeth Jama’ath (NTJ), avait mené les attaques avec l’aide du groupe militant international ISIS. Après les attentats, les services de sécurité sri-lankais ont arrêté au moins 59 suspects. Le gouvernement a lancé des opérations de secours en collaboration avec des organisations de la société civile.

Il n’y a pas de salésiens ou de maisons salésiennes qui ont été directement touchés par le carnage. Cependant, nous devons encore évaluer si certains de nos paroissiens ou anciens élèves sont parmi les victimes, tués ou blessés.

Je veux vous remercier pour vos prières et votre proximité. En raison de la situation très tendue et des mouvements limités, nous ne pouvons actuellement pas atteindre les victimes ; cependant, nous, Salésiens, évaluons la situation avec l’Eglise locale et quelques ONG pour voir comment servir au mieux les victimes de la tragédie et la Nation Sri Lankaise en ce moment de crise.

Veuillez continuer à nous accompagner de vos prières et de votre soutien pour que la paix règne, que les victimes soient correctement assistées et que nous puissions tous faire face ensemble à un si grand mal. Je vous tiendrai au courant et partagerai bientôt avec vous nos plans pour rencontrer les victimes et les souffrants.

Merci, sincèrement vôtre,

P. Joseph Almeida, SDB,

Supérieur de la Vice-province du Sri Lanka