Nouvelles

RMG – Réunion sur l'importance du Bulletin Salésien dans un monde qui change

lire plus

Egypte – Visite d'animation du Conseiller Général pour la Pastorale des Jeunes

lire plus

Italie – Don Bosco Formation-Europe (DBF-EU). Vers une proposition commune de formation salésienne-laïque pour la Région Méditerranéenne

lire plus

Vatican – Le Pape François indique Don Bosco aux prêtres : « Il faisait jouir les autres et il se réjouissait lui-même »


31 janvier 2019 23:00 | Por admin
Vatican – Le Pape François indique Don Bosco aux prêtres : « Il faisait jouir les autres et il se réjouissait lui-même »

(ANS – Vatican) – D’abord devant les 700 mille jeunes à Panama ; puis dans l’audience générale au Vatican ; et hier, durant la Messe du matin célébrée dans la « Domus Sanctae Marthae » : pour la troisième fois en moins d’une semaine le Pape François a indiqué Don Bosco comme modèle et exemple à suivre.

Hier, le Pape a commencé en rappelant l’importance de Maman Marguerite, une humble femme, « qui n’avait pas étudié dans la faculté de théologie », mais qui fut capable de prononcer une ‘prophétie de maman’ quand elle dit à Don Bosco, le jour de son ordination : « Aujourd’hui tu commenceras à souffrir »,- une souffrance entendue comme signe de l’engagement pour le bien.

Puis, examinant l’action apostolique de Don Bosco, le Pape François a observé : « A cette époque maçonnique…où les pauvres étaient vraiment les pauvres, le rejet, lui, Don Bosco a vue dans la rue ces jeunes et il a dit « Ce n’est pas possible !… Il a regardé avec les jeux d’homme, qui est frère et même père, et il a dit : ‘cela ne peut pas durer ! Ces jeunes finiront peut-être chez Don Cafasso, sur la potence…’ Il eut pitié, et, en tant qu’homme il a commencé à penser à des parcours humains pour faire croitre les jeunes. Et puis il a eu le courage de regarder avec les yeux de Dieu et aller à Dieu et lui dire : ‘Tu as créé ces gens pour la plénitude, et ils sont une vraie tragédie’… Et ainsi, regardant la réalité avec un amour de père – Père et Maitre, dit la liturgie d’aujourd’hui – et regardant Dieu avec les yeux de mendiant, qui demande la lumière, il partit de l’avant ».

Ainsi, après l’avoir indiqué comme modèle à tous les jeunes du monde dans la veille des JMJ de Panama, hier, le Pape a présenté Don Bosco comme exemple à tous les prêtres, comme le prêtre qui passe « beaucoup de temps devant le tabernacle » et beaucoup de temps aux milieux des siens.

« Il n’y est pas allé avec seulement le Catéchisme et la Croix, disant ‘faites ceci ou cela’. Non, Non : il est allé chez eux avec leur vivacité. Il les a fait jouer, il les a groupés, comme frères…Il est allé, il a cheminé avec eux, il a écouté avec eux, il a vu avec eux, il a pleuré avec eux, les faisant avancer, ainsi… ».

Le Pape a ensuite remercié le Seigneur pour Don Bosco, et il en a souligné le trait distinctif, qui représente aussi le signe qu’un prêtre va sur le bon chemin : « La joie. La joie de Don Bosco est bien connue : il est maitre de la joie, puisqu’il faisait jouir les autres et il se réjouissait lui-même. Et il souffrait lui-même. Demandons au Seigneur, par l’intercession de Don Bosco, aujourd’hui, la grâce que nos prêtres soient joyeux : joyeux puisqu’ils ont le vrai sens de regarder les choses de la pastorale, le peuple de Dieu, avec les yeux d’homme et avec les yeux de Dieu ».

Comme synthèse de l’homélie, dans la matinée d’hier le Pape a aussi tweeté : « Don Bosco a eu le courage de regarder la réalité avec les yeux de l’homme et avec les yeux de Dieu. Que chaque prêtre l’imite : en regardant la réalité avec les yeux de l’homme et avec les yeux de Dieu »