Nouvelles

RMG – Réunion sur l'importance du Bulletin Salésien dans un monde qui change

lire plus

Egypte – Visite d'animation du Conseiller Général pour la Pastorale des Jeunes

lire plus

Italie – Don Bosco Formation-Europe (DBF-EU). Vers une proposition commune de formation salésienne-laïque pour la Région Méditerranéenne

lire plus

Vatican – Le « rêve » de Sr Smerilli (FMA) au Synode : une Eglise prophétique, transparente et crédible en économie


18 octobre 2018 22:00 | Por admin
Vatican – Le « rêve » de Sr Smerilli (FMA) au Synode : une Eglise prophétique, transparente et crédible en économie

(ANS – Vatican) – Au ‘briefing’ pour les journalistes qui suivent le Synode sur les jeunes, hier, 18 octobre, a participé aussi sr Alessandra Smerilli, FMA, qui est au Synode comme auditrice. Dans ses interventions elle a dit combien la dimension économique et écologique soit présente au Synode. La religieuse de la Famille Salésienne, dans la Salle de Presse, a dit : « Un rêve que j’espère voir réalisé est une Eglise prophétique où la dimension économique soit vécue avec transparence et crédibilité ».

Et puis : « Nous ne pouvons pas parler de pauvreté et puis montrer peu d’attention aux thèmes de l’environnement. Autrement nous générons de nouvelles pauvretés, qui seront payées par les jeunes… On ne peut écouter le cri des pauvres, et des jeunes parmi les pauvres, sans écouter le cri de la terre, puisqu’ils sont le même cri ».

Sur l’engagement direct de l’Eglise en ce domaine, la religieuse élargie aussi son regard : « Les jeunes ont besoin d’opportunités, pas d’assistance. L’Eglise peut faire davantage. Elle peut mettre à disposition des biens, mais aussi l’expérience de beaucoup. De nouveaux monastères, ébauche d’une nouvelle civilisation, où on peut aussi expérimenter de nouvelles formes d’économie et de travail, et où les jeunes peuvent passer une année de leur vie, comme passage entre la famille et une vie adulte ».

A motif aussi de la présentation, le jour précédent, du rapport de la ‘Caritas’ Italienne sur la pauvreté au pays, ka religieuse a dit : « En Italie, pour la première fois depuis la II Guerre Mondiale, l’incidence de la pauvreté absolue est plus haute parmi les jeunes que non parmi les personnes âgées ».

Mais le recette proposée par la religieuse pour sortir de cette situation est valide au niveau universel : « Cet état de choses ne change pas si on le vise pas la perspective de ce qui est soutenable ».

Et l’Eglise peut donner le bon exemple : « Si toute l’Eglise commençait à vivre cette perspective économique, nous donnerions une contribution pour réduire les nouvelles pauvretés. Si les investissements financiers se déplaçaient vers ce qui est soutenable, au lieu de financer les entreprises ou les Etats qui colludent avec le commerce, par exemple d’armes… Si nous sortons de ce Synode convaincus d’une conversion en ce sens, les jeunes nous remercieront ».