Nouvelles

RMG – Réunion sur l'importance du Bulletin Salésien dans un monde qui change

lire plus

Egypte – Visite d'animation du Conseiller Général pour la Pastorale des Jeunes

lire plus

Italie – Don Bosco Formation-Europe (DBF-EU). Vers une proposition commune de formation salésienne-laïque pour la Région Méditerranéenne

lire plus

Vatican – Une femme Conseillère d'État de la Cité du Vatican : Sr. Alessandra Smerilli, FMA


17 avril 2019 22:00 | Por admin
Vatican – Une femme Conseillère d'État de la Cité du Vatican : Sr. Alessandra Smerilli, FMA

(ANS – Cité du Vatican) – Le Saint-Père a nommé Sœur Alessandra Smerilli, Fille de Marie Auxiliatrice (FMA), Conseillère de l’État de la Cité du Vatican. Elle est Professeur Ordinaire d’Économie Politique à la Faculté Pontificale des Sciences de l’Éducation Auxilium. Le bulletin de presse du Saint-Siège d’hier, mercredi le 17 avril, a rendu publique la décision du Pape François du 5 mars dernier.

« Son mandat, qui est accompli collégialement avec d’autres conseillers réunis au sein de la Commission Pontificale pour l’État de la Cité du Vatican, est de cinq ans – explique une note de l’Auxilium, où Sœur Smerilli enseigne -. Le Conseiller d’État fournit une assistance pour l’élaboration des Lois du Vatican et pour d’autres questions particulièrement importantes. La Commission Pontificale pour l’État de la Cité du Vatican, composée d’un Conseiller général et de cinq Conseillers d’État, est l’organe qui exerce le pouvoir législatif dans l’État de la Cité du Vatican. C’est le dicastère qui détient l’administration de facto de l’État de la Cité du Vatican, supervisant la plupart des fonctions publiques et représentant l’État au lieu du Pape. » 

Le Professeur Alessandra Smerilli est née à Vasto en 1974. Elle est licenciée en Sciences Economiques et Commerciales de l’Université de Rome Tre. Elle s’est ensuite spécialisée en Économie Politique à l’Université La Sapienza de Rome et à la School of Economics de l’East Anglia University de Norwich.

En plus d’enseigner à la faculté « Auxilium, » elle occupe des postes de professeur dans d’autres institutions universitaires, est membre du Comité scientifique et d’organisation des Semaines Sociales Catholiques, promu par la Conférence Épiscopale italienne, et est l’une des experts du Conseil national du Troisième secteur au Ministère du Travail et des Politiques Sociales.

En octobre dernier, Sœur Smerilli a participé en tant qu’auditeur au Synode des Évêques sur « Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel » – ce même Synode dans lequel la voix des jeunes a demandé, entre autres, une plus grande considération des femmes aux postes à responsabilités au sein de l’Église.

Maintenant, pour Sœur Smerilli il y a cet appel de la part du Pape à assumer une tâche de responsabilité dans laquelle elle apportera son expérience en matière d’économie.